• Landschaft schützen! Pour un paysage durable

L’ombudsman de la SRF donne raison à Paysage Libre Suisse et à l’association Les Travers du Vent, qui ont adressé une réclamation contre deux émissions de la SRF diffusées en janvier 2019 au sujet du projet éolien de la Montagne de Buttes dans le Canton de Neuchâtel. Le travail journalistique ne reflète pas correctement la réalité. En évitant de donner la parole aux opposants, la radio alémanique a dépeint une image faussée de ce gigantesque projet éolien de 19 turbines, laissant croire à tort que la population et les organisations environnementales y sont unanimement favorables.

Copyright SRF Oscar Alessio

Les deux associations ont soulevé une longue série de manquements dans les émissions de la SRF, le pendant alémanique de la RTS. D’abord, elles déplorent une analyse trompeuse de la situation, laissant croire à l’absence de toute opposition, alors que la mise à l’enquête du projet a généré plus de 1300 oppositions, dont celle de deux grandes ONG, et que la population du Val-de-Travers est profondément divisée. Les associations ont aussi jugé inadmissible que les deux émissions ne donnent la parole qu’à un riverain, favorable au projet et dont la famille est de surcroît financièrement très intéressée : avec plus du quart des machines du parc éolien sur leurs terres, ce riverain et sa famille encaisseront annuellement plusieurs dizaines de milliers de francs de subventions publiques. Enfin, Paysage Libre Suisse et Les Travers du Vent ont dénoncé les propos trompeurs des promoteurs, que les deux émissions n’ont pas mis en perspective ni soumis à vérification.

Le verdict de l’ombudsman est clair : en donnant l’impression que le projet éolien suscitait l’unanimité, les deux émissions ont omis des faits essentiels et le public pas pu se forger une opinion sur des bases complètes. Les deux émissions ne reflètent ainsi pas la réalité.

On est habitué aux reportages tendancieux dès qu’il est question de la thématique éolienne. Paysage Libre Suisse avait déjà eu gain de cause auprès de l’organe de médiation de la SRF en été 2017. Les arguments du lobby éolien ne sont pas considérés comme des prises de position partisanes, mais comme de l’«information» et de la «recherche de solutions». A l’inverse, les motifs des opposants sont d’office jugés partisans.

Paysage Libre Suisse et l’association Les Travers du Vent déplorent le manque de distance critique sur la thématique éolienne et face au lobby éolien, qui agit pour ses propres intérêts financiers et ceux de ses entreprises membres. Pour permettre au public de se forger sa propre opinion, les médias devraient au contraire soumettre les propos des promoteurs éoliens et de leur lobby au même filtre critique que leurs adversaires.

Vers les émissions:

Trend, 19.01.2019, «Wind-Energie – viel Potential liegt noch brach»
Echo der Zeit, 27.01.2019, «Windkraft und Naturschutz – geht das zusammen?»

Copyright © 2018 Paysage Libre Suisse | Conditions d'utilisation